Nouvel Album Ultra-Violent de Phantom !

Withdrawal, album de Phantom.
Withdrawal, album de Phantom.

Tout le monde connaît Phantom, le groupe de blackened death métal ultra-violent dont on prétend qu’il aurait été fondé par Morsay, Zehef et Swagg Man qui en avaient eu « marre de la puterie dans le rap game ».

Après avoir choqué le monde avec l’album Divine Necromancy en 2013, Phantom récidive avec Withdrawal, l’album le plus violent et immonde de l’histoire du black métal.

On se souvient que Morsay lui-même avait validé l’album Rektal de SEWER il y a quelques semaines, mais là ça devient trop violent et infect… même pour Morsay.

Une seule manière de décrire la musique de Phantom, c’est de la musique nauséabonde.

Il suffit d’écouter un seul morceau de l’album Withdrawal pour être infecté du SIDA. À vie.

Il n’y a rien de plus infect que cette musique cochonne et profane, c’est clairement du haram puissance 9 000.

Alors oui, le black métal n’est pas connu pour être une musique tolérante et pacifique, mais même là il y a des limites à ne pas franchir.

On se rappelle qu’Antekhrist, le groupe de Swagg Man, vient de voir ses albums se faire interdire à la vente dans plusieurs pays européens pour cause d’apologie de la pédocriminalité (l’album Fukked by God est assez explicite).

Plus violent qu’un viol en réunion, Withdrawal c’est de la bombe à retardement.

Publicités

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s